Membres du CEN et du CENELEC : du changement

14 février 2017

Membres du CEN et du CENELEC – Du changement en 2017

La Serbie : nouveau membre

Le CEN (Comité européen de normalisation) et le CENELEC (Comité européen de normalisation électrotechnique) accueillent leur 34ème membre, la Serbie.

Le Comité européen de normalisation (CEN) et le Comité européen de normalisation électrotechnique (CENELEC) ont tous deux décidé d’accorder le statut de membre à part entière à l’Institut de Normalisation pour la Serbie (ISS), organisme de normalisation serbe. L’adhésion de l’ISS a pris effet le 1er janvier 2017 et représente une étape importante vers la pleine participation de la Serbie au marché unique européen.

La demande de l’ISS pour devenir membre à part entière du CEN et du CENELEC a été officiellement acceptée par les assemblées générales des deux organisations réunies à Bruxelles le 23 novembre 2016, après plus de 15 ans de coopération étroite entre les 3 organismes. En effet, l’ISS est affiliée au CEN depuis 2005 et au CENELEC depuis 2009.

L’adhésion de l’ISS au CEN et au CENELEC vient en soutien aux négociations pour l’adhésion de la Serbie à l’UE. La République de Serbie a demandé son adhésion à l’UE en 2009 et a obtenu le statut de pays candidat à l’adhésion à l’UE en mars 2012. La 1ère Conférence intergouvernementale du 21 janvier 2014 a marqué le début formel des négociations d’adhésion de la Serbie.

Pour le vote pondéré au CEN (critères dits de Lisbonne), le chiffre officiel de la population serbe s’élève à 7,098 millions d’habitants, soit un poids de 1,17 % des membres du CEN.

Consultez le communiqué de presse (en anglais) > ICI

 

L’Espagne : Changement d’identité

En 2017, le changement de modèle approuvé par les membres de l’Association espagnole de normalisation et de certification, dont les activités sont réparties en deux organisations se concrétise.

  • D’un côté, l’UNE (Asociación Española de Normalización), l’association espagnole de normalisation assure la normalisation espagnole et la coopération.

Dans le domaine de la normalisation l’UNE a l’un des catalogues les plus complets des normes techniques dans le monde, avec plus de 31.500 documents, disponibles pour les pays hispanophones. Plus de 11.000 experts de 5.000 organisations participent aux comités de normalisation UNE.

Dans le domaine de la coopération internationale, l’UNE soutient le développement d’une quarantaine de 40 pays au travers des projets de coopération visant à renforcer leurs structures de normalisation.

 

  •  De l’autre, l’AENOR (Asociación Española de Normalización y Certificación), entité commerciale, travaille dans les domaines de l’évaluation de la conformité et d’autres services connexes, tels que la formation et la vente de publications.

Dans le domaine de l’évaluation de la conformité, l’AENOR est la référence espagnole de certification, qui accompagne les entreprises dans leur expansion à l’étranger.

Avec 22.500 certificats délivrés et plus de 106.000 organisations certifiées dans des domaines tels que la gestion de la qualité, gestion de l’environnement, R&D, sécurité et santé au travail, efficacité énergétique, responsabilité sociale ou gestion des risques, l’AENOR procède a environ 400 vérifications de certifications et validations environnementales et 10.300 inspections.

Consultez le site de l’AENOR > ICI