Quel que soit le cadre pour l’élaboration d’une norme (française, européenne ou internationale), les acteurs se rassemblent en premier lieu au niveau national. Il convient donc pour contribuer à cette rédaction et orienter les choix, de s’inscrire dans la Commission de Normalisation française (CN). Un participant, partie prenante des travaux, est alors qualifié d’expert français.

Pour rejoindre la Commission française (CN), il faut se faire connaître auprès du Bureau de Normalisation sectoriel (BN) qui gère cette commission, ou auprès d’AFNOR quand elle exerce le rôle de bureau de normalisation.

En étant membre de la Commission de Normalisation qui suit ces travaux sectoriels, vous pouvez accéder aux travaux de normalisation européens ou internationaux dans un Comité Technique de Normalisation (TC – Technical Committee). La Commission française est appelée Commission miroir des comités techniques européens ou internationaux.

L’expert français peut aussi participer directement à l’élaboration des normes au sein des Groupes de travail (WG – Working Group) du Comité Technique (TC). La Commission miroir française désigne parmi les experts français les membres de la délégation qui participent au TC et ceux qui participent aux Groupes de travail WG.

L’expert a également accès aux espaces collaboratifs des commissions, comités et groupes de travail dans lesquels il est inscrit.

 

La normalisation dans le Bâtiment
Historiquement, les normes répondant aux besoins des acteurs du Bâtiment sont principalement élaborées au sein de 4 Bureaux de Normalisation sectoriels, fonctionnant par délégation d’AFNOR. Ils travaillent conjointement notamment dans le cadre du Groupe de Coordination des normes du Bâtiment (GCNorGBât-DTU).

logo-bnib-2x Logo CNCM Logo BNTEC Logo BNB
Bureau de Normalisation de l’Industrie du Béton
Bureau de Normalisation de la Construction Métallique
Bureau de Normalisation des Techniques et Équipements de la Construction du Bâtiment
Bureau de Normalisation Bois et Ameublement