Les rencontres du BNTEC 2023

12 décembre 2023

Les Rencontres du BNTEC — Bureau de Normalisation des Techniques et Equipements de la Construction du bâtiment — ont été cette année encore, l’occasion de présenter leur bilan d’activité de l’année écoulée et les perspectives de l’année à venir et de remettre des prix à des personnalités remarquables pour leur rôle dans la normalisation de la construction. Ces rencontres sont aussi l’occasion de permettre des échanges sur une thématique d’actualité, en l’occurrence cette année l’activité d’autres bureaux de normalisation de la construction, à savoir le Bureau de Normalisation du Bois et de l’Ameublement (BNBA), le Bureau de Normalisation de la Construction Métallique (BNCM), le Bureau de Normalisation de l’Industrie du Béton (BNIB) et le Département Construction et Cycle de l’eau d’AFNOR normalisation. Chacun a présenté une vision générale de son programme de travail, ainsi qu’un focus sur un sujet ou un projet en particulier.

Jean-Michel REMY, responsable du Département Construction et Cycle de l’eau d’AFNOR normalisation a ainsi présenté le travail en cours sur la dématérialisation des normes avec pour objectif de les rendre directement interprétables par des machines, et Valérie LEMAIRE, directrice du BNCM, a présenté les travaux normatifs de son bureau de normalisation avec un focus sur la réutilisation des éléments de structure et de charpente métallique. Frédéric HENRY, directeur du BNBA, a ensuite présenté la révision du Règlement Produits de Construction à travers l’histoire du texte, ses enjeux et ses conséquences, notamment sur les normes DTU. Yann ROUILLÉ, directeur du BNIB, a présenté le projet de demande de normalisation sur les produits préfabriqués en béton, qui devrait être adopté prochainement en vue de réviser les normes harmonisées des produits de structure en béton. Il a notamment mis en avant les interrogations que ce projet suscite du fait de l’impossibilité de renvoyer dans les normes harmonisées à des textes s’appuyant sur des paramètres nationaux, alors que les produits visés s’appuient sur l’EN 206 et l’Eurocode 2, textes qui font l’objet d’annexes nationales. Enfin, Rémi LANNOY, responsable du département Construction numérique – BIM du CERIB, a présenté le projet de « Passeport Numérique Produit » de la Commission européenne, instauré par le Règlement Écoconception, en soulignant que les travaux en cours portaient dans un premier temps sur une proposition d’architecture numérique, et que sa déclinaison pour les produits de construction relevait de décisions politiques qui restent à prendre.

Crédit photo : BNTEC/Maëlle LAURENT


* La collecte de vos données personnelles (nom, prénom, adresse email) par le CERIB est nécessaire dans le cadre de l’envoi de nos communications (newsletters, invitation aux évènements, enquête de satisfaction, communiqués divers) qui vise à vous informer des activités du Cerib. Les destinataires de vos données personnelles sont notamment les personnes au sein du CERIB en charge des services informatiques, marketing, relation client et prospection. Vos données personnelles sont conservées pour le temps nécessaire à l’exécution des finalités ainsi que pour la durée des prescriptions légales applicables. Conformément aux dispositions du RGPD, vous bénéficiez d’un droit d’accès à vos données personnelles, la rectification ou l’effacement de celles-ci (mentions légales).